Avantages et inconvénients des véhicules hybrides HEV et PHEV

La voiture hybride a la particularité d’utiliser deux types de motorisation : un moteur thermique fonctionnant à l’essence et au moins un moteur électrique, le tout lié par une batterie de traction. Il est cependant nécessaire de bien vous renseigner avant d’acheter un modèle. Les lignes suivantes présentent les avantages et les inconvénients des véhicules hybrides HEV et PHEV.

Les avantages des véhicules hybrides HEV et PHEV

Les véhicules hybrides HEV et PHEV présentent de nombreux avantages.

A lire en complément : Un hack pour déjouer la dépréciation des voitures

Le respect de l’environnement

Les véhicules hybrides consomment moins de carburants que les autres. Ils sont conçus pour les déplacements quotidiens en électrique. Les HEV font ainsi 80 % des déplacements électriques urbains journaliers. Quant aux PHEV, ils sont adaptés aux longs trajets sur autoroute.

Les modèles hybrides sont plus polyvalents que les véhicules thermiques. L’énergie cinétique mise en jeu lors des phases de freinage est recyclée afin de recharger la batterie, alors qu’elle est simplement perdue chez les autres automobiles.

A lire en complément : Les tendances actuelles du design automobile : décryptage et inspirations

Vous consommez également beaucoup moins d’essence. À titre illustratif, la Yaris hybride nécessite entre 3,8 et 4,3 L/100 km alors que le modèle thermique requiert 5,7 L/100 km.

Ces véhicules relâchent beaucoup moins de CO2 dans l’environnement que les modèles thermiques, favorisant ainsi la protection de la planète. Vous remarquerez d’ailleurs qu’ils ne sont pas sujets aux restrictions de circulation imposées lors des pics de pollution.

Une bonne expérience de conduite

Les véhicules hybrides HEV et PHEV vous garantissent une conduite très fluide. Leur propulsion est en effet, plus souple et leurs manœuvres sont plus simples.

Ces voitures disposent d’un embrayage automatique et d’un freinage régénératif. Au cours de ce freinage particulier, le ralentissement s’effectue via le moteur. Dans un véhicule thermique, il requiert une action mécanique effectuée sur les pneumatiques par les disques et les plaquettes, engendrant ainsi l’usure des pièces.

Ces facteurs occasionnent un entretien réduit par rapport à celui des véhicules thermiques ainsi qu’une bonne longévité de la voiture.

Les inconvénients des véhicules hybrides HEV et PHEV

véhicules hybrides HEV et PHEV

Ces véhicules impressionnants possèdent également leur lot de défauts.

Le manque d’espace dans le coffre

Si vous avez besoin de transporter régulièrement du matériel ou de partir souvent en vacances, les véhicules hybrides HEV et PHEV ne vous conviendront pas. Le moteur électrique se trouve en effet, généralement à l’arrière du modèle, réduisant ainsi la place disponible dans le coffre.

Si vous tenez à vous procurer une de ces voitures, renseignez-vous. Il existe des modèles dont la batterie se situe sous la banquette arrière ou encore en dessous des pieds, dans le plancher.

Le prix d’achat élevé

Les véhicules hybrides ne sont malheureusement pas accessibles à tous, car l’addition pour les avoir est plutôt salée !

Vous devez en effet, débourser au moins 20 000  pour vous procurer une voiture d’entrée de gamme. Si vous préférez les automobiles rechargeables, le premier prix se situe généralement autour de 26 700 €. Il est toutefois important de noter qu’il s’agit d’un bon investissement, car ces véhicules vous permettent de faire des économies d’essence.

Les voitures hybrides sont généralement très lourdes, causant une perte de dynamisme par la même occasion. Les modèles électrifiés pèsent entre 200 et 350 kg de plus que ceux qui sont thermiques. Il faut donc s’entraîner rigoureusement au freinage et aux virages lorsque vous acquérez un véhicule hybride.

vous pourriez aussi aimer