5 chevaux fiscaux font combien de chevaux din ?

Les notions de chevaux fiscaux et de chevaux DIN sont des variables présentes sur la carte grise d’un véhicule. En réalité, il sera plus simple de convertir la puissance DIN en puissance fiscale plutôt que l’inverse.

À combien de chevaux DIN correspondent donc 5 chevaux fiscaux ? La réponse ici.

A lire également : Quelle assurance en cas de location de voiture ?

Quelle est la différence entre puissance DIN et cheval fiscal ?

La carte grise est un document qui permet d’identifier de façon unique un véhicule à l’achat. De ce fait, vous y retrouverez de nombreuses informations strictement relatives à votre engin. Surtout, faites attention à ne pas confondre la puissance fiscale et la puissance DIN d’un véhicule.

S’il existe une certaine similarité entre les deux appellations, ces deux variables n’expriment pas les mêmes choses. La puissance DIN ou cheval-vapeur, est la force de traction qu’exerce un véhicule sur les roues. En effet, c’est une mesure utilisée depuis le 18e siècle où les chevaux effectuaient les tâches les plus difficiles.

A découvrir également : Comment savoir si mon véhicule est encore sous garantie ?

Un cheval-vapeur correspond donc à la puissance dont a besoin un cheval pour soulever une masse de 75 kg en une seconde sur 1 mètre. Cette force s’exprime donc en watts. Dans le secteur de l’automobile, 1 cheval-vapeur correspond à 0,073 6 kW.

Le cheval fiscal encore appelé puissance administrative est une valeur qui indique la taxe que vous devez verser selon le niveau de pollution de votre véhicule. Elle n’exprime en rien la puissance mécanique d’un véhicule. Pour la déterminer, la formule utilisée prend en compte le taux de CO2 émis ainsi que la puissance du véhicule.

Quelle est l’équivalence en puissance DIN de 5 chevaux fiscaux ?

Sur les sites internet, de nombreux convertisseurs vous permettront de trouver le nombre de chevaux fiscaux qui correspondent à une valeur de chevaux DIN. Toutefois, l’inverse sera moins simple qu’on pourrait le penser.

Néanmoins, en partant de la formule de calcul de la puissance fiscale, on peut déterminer la puissance DIN. La formule classique est celle-ci : PF = (Co2/45) + (P/40) x 1,6.

Dans cette équation, PF est la puissance fiscale et P la puissance DIN. À partir de cette formule, on peut déterminer la puissance DIN. Puisque la puissance fiscale est de 5 CV, on obtiendra la formule suivante :

5 = (Co2/45) + (P/40) x 1,6 ceci implique que (P/40) x 1,6 = 6 — (Co2/45). On aura donc P = [(225 – Co2) x40]/ (1,6 x 45).

Comme vous pouvez le remarquer, vous aurez besoin de connaitre la quantité de Co2 émise par kilomètre. C’est une information que vous pourrez avoir sur votre carte grise. De même, elle est consultable sur le site de l’Ademe selon le modèle de votre véhicule.

Dans ce cas, on prendra l’exemple de la citadine alfa romeo mito 1,4 MPI 78 de l’année 2019 qui a une puissance fiscale de 5 CV. Ce véhicule émet une quantité de Co2 de l’ordre de 130 g/km.

En remplaçant les variables dans l’équation, on obtient P = [(225-130) x40]/ (1,6 x45). On a donc : P =3800/72 = 52,77 arrondis à 53.

Ainsi, l’estimation de la puissance DIN nécessite que vous preniez en compte le taux de Co2 émis. Dans cet exemple, on a une puissance DIN de 53 kW.

Vous savez désormais à combien de chevaux DIN équivalent 5 chevaux fiscaux.

ASSURANCE AUTO POUR VOTRE VOITURE

Maintenant que vous avez compris la différence entre chevaux DIN et fiscaux, vous avez une des clés en main pour souscrire une assurance auto dont vous comprendrez les termes. Étant donné que choisir l’assurance de son véhicule est toujours assez complexe, quelques conseils vous aideront peut-être. Tout d’abord, comme vous l’avez compris, vous devez regarder le nombre de chevaux que vous comptez assurer, de préférence avant d’acheter. Les prix grimpent vite et vous pouvez vous retrouver à payer le double du prix pour 5 chevaux de plus. Ensuite, vous devez déterminer quel taux de protection vous souhaitez pour votre voiture et pour cela, vous devez faire le constat de son utilisation. Une voiture utilisée quotidiennement a besoin d’une assurance de type « tout risque », telle que peut en proposer Allianz.fr, étant donné qu’elle roule beaucoup et qu’elle a donc plus de chance de rencontrer un problème. Ensuite, vous devez aussi déterminer le niveau de protection que vous souhaitez pour vous, le conducteur. Sur ce point, vous êtes le seul à même de juger vos besoins. Enfin, si vous êtes toujours indécis après cela, vous pouvez utiliser un comparateur afin de choisir votre assurance selon les prix proposés.

vous pourriez aussi aimer