Comment décaper votre mur extérieur ?

Toutes les options pour le décapage de peinture

Lorsque la peinture s’écaille sur une maison, de nombreux propriétaires choisissent de la recouvrir d’un revêtement en vinyle. Mais si vous avez une vieille maison avec un superbe extérieur, comme un vrai bardage en bois, vous ne voudrez peut-être pas cacher sa beauté. Le décapage de peinture extérieure est alors votre seule option.

Cependant, le décapage de la peinture est souvent difficile, désagréable et potentiellement dangereux. Quelles sont vos options pour décaper la peinture extérieure?

A lire en complément : Shadow IT est-il un atout majeur pour encourager la créativité ?

Le chalumeau au propane

Le chalumeau est un favori des propriétaires depuis de nombreuses années parce qu’il est bon marché et relativement rapide.

Mais ses inconvénients dépassent de loin ses avantages. Tout d’abord, il s’agit d’une méthode dangereuse. Imaginez la scène : appliquer une flamme très chaude sur un vieux revêtement en bois, souvent fragile ! autant inviter les pompiers à venir ! Vous pouvez non seulement déclencher une incendie sur le bardage en bois, mais vous pouvez aussi frapper involontairement des zones à l’intérieur des murs qui peuvent contenir d’autres objets secs. Comme le savent tous les propriétaires qui ont enlevé un mur, vous trouverez à l’intérieur des journaux, des isolants à base de papier soufflés et d’autres éléments hautement inflammables.

Par ailleurs, frapper une peinture à base de plomb avec une flamme libère des vapeurs toxiques de plomb. Et si vous avez une vieille bâtisse, vous pouvez être certain qu’elle a une peinture à base de plomb. Notre conseil ? Laissez tomber cette option.

A lire aussi : 5 utilités inattendues de la cire automobile

Le pistolet thermique

Les pistolets à air chaud électriques sont moins dangereux et bien plus sûr que les chalumeaux, parce qu’ils ne produisent pas suffisamment de chaleur pour libérer des fumées toxiques. Vous avez également moins de chance de brûler votre maison, bien que le risque soit toujours présent.

N’oubliez pas que vous travaillerez avec un câble (contrairement à la torche au propane, qui est autonome). Ils ne sont pas vraiment une option intéressante pour les grandes surfaces, mais ils fonctionnent bien pour les petites zones difficiles ou pour les surfaces ornementales.

La ponceuses électriques

Les ponceuses orbitales (rotatives) ou à bande sont une bonne option. Ils arrachent la peinture rapidement. Cependant, si vous faite une pression trop forte avec votre ponceuse ou si l’appareil reste sur place trop longtemps, vous risquez d’endommager le bois. Et encore une fois, il y a le problème de la peinture à base de plomb. Tout ce que la ponceuse enlève est immédiatement transformé en poussière. Une poussière toxique qui va pénétrer dans vos cheveux, vos narines et vos poumons. Dans la mesure où certaines communautés interdisent l’utilisation de ces types de ponceuses, avant de les acquérir et de les utiliser, vérifiez si leur usage est légal. 

Le sablage

Certainement pas un projet à faire soi-même, le sablage au jet de sable enlève la peinture, mais il est également très efficace pour enlever le bois. Si vous choisissez cette option, sachez que le sablage fera apparaître le grain de votre bois afin de lui donner un aspect très rugueux et rainuré.

Les décapants chimiques

Maintenant, vous avez deux toxines à combattre : le plomb et les produits chimiques dans le décapant. Mais mettons cela de côté un instant et parlons prix. Nous avons fixé le prix d’un décapant chimique à environ 30 € la bouteille de 2 litres. Imaginez combien de litres il faudrait pour faire toute la maison.

Malgré la toxicité, les décapants chimiques ont leur place dans l’atelier. C’est un vrai plaisir de voir les écailles de peinture se décoller instantanément. Gardez-le pour les petits projets, cependant.

Le grattage

Un couteau à mastic tranchant et rigide ou une lame conçue uniquement pour le raclage de peinture pourrait très bien être votre meilleur choix. Vous minimiserez la poussière et vous aurez un meilleur contrôle que si vous utilisiez une ponceuse. Si votre peinture est peu adhérente ou très écaillée, le grattage est vraiment plus facile que toute autre option.

Obtenez un aiguiseur ou une pierre à aiguiser pour garder ce racloir bien affûté. Bien qu’il s’agisse d’une opération lente et ardue, le grattage tend à être le meilleur choix pour les travaux de décapage de la peinture extérieure.

vous pourriez aussi aimer