Comment dessiner un arbre ?

Envie de dessiner un arbre ? Il s’agit là d’un bon plan puisque vous décidez d’immortaliser par votre génie créateur un élément de la flore. Retenez donc que la représentation graphique à main levée d’un arbre n’est pas du tout complexe. Il suffit de passer par les différentes étapes de la conception et vous aurez à la fin une image originale. Pour apprendre davantage dans ce sens, il est important d’explorer le contenu de ce guide.

Représenter les racines de l’arbre

La représentation graphique d’un arbre passe par un certain nombre d’étapes. Parmi ces dernières figure le dessin des racines de l’arbre. Il est vrai que visiblement vous ne voyez pas les parties souterraines du végétal à dessiner. Cependant, en mode dessin, tout semble permis. Encore que dans certains milieux montagneux, il est possible de voir les racines d’un arbre.

A lire également : Comment devenir un vrai agriculteur ?

Ce n’est donc pas un crime de commencer par cette partie. Ainsi, vous avez la possibilité de faire simplement quelques petites lignes simples. Ici, il ne s’agit pas d’utiliser une règle graduée pour réaliser les racines de votre arbre. Vous le ferez à main levée. Cela montre que vous êtes fidèle aux modes de représentation des éléments de la nature.

Vous ne verrez nulle part un arbre intégrant des racines composées de segments droits. Vous pouvez dessiner par exemple des organes épais qui auront tendance à provenir de l’intérieur de la terre. Cela montre plus d’originalité. N’oubliez pas de les raccorder au tronc de l’arbre.

A voir aussi : Comment faire baisser son assurance habitation ?

Dessiner le tronc de l’arbre

L’autre étape pour dessiner un arbre est de représenter graphiquement son tronc. C’est également pendant cette phase que l’écorce de l’arbre est dessinée. Le dessin de ces éléments apporte plus de précisions dans la structure du végétal à dessiner. Pour représenter cette partie du dessin, vous n’avez pas à fournir un grand effort.

Il suffit que vous réalisiez les contours du tronc en traçant à main levée deux lignes parallèlement verticales. À la suite de cette réalisation, procédez ensuite au remplissage de l’écorce. Ici, il n’y a rien de compliqué. Seulement qu’avant toute action, ayez à l’esprit le type de végétal que vous aimeriez dessiner. La connaissance de ce dernier vous facilitera la tâche.

À ce niveau, retenez que les chênes possèdent une écorce épaisse et vraiment rugueuse. Vous ne devez pas oublier de considérer ces données pour bien réaliser cette partie de votre représentation graphique. Remplissez comme vous le pouvez le motif facial de l’écorce de l’arbre en question. Rassurez-vous que tout est original. C’est pour cela vous devez éviter d’utiliser la règle graduée.

Matérialiser les branches et les feuilles

dessiner un arbre

Il est impossible de dessiner un arbre en omettant ses feuilles ainsi que ses branches. Ce sont d’ailleurs les éléments qui permettent de reconnaître rapidement ce végétal. Vous devez donc prendre le soin de les dessiner. Une mauvaise représentation peut invalider la forme originale de votre végétal mis en dessin.

Alors, avant toute action, il est important d’identifier la forme de feuilles que vous êtes sensé de représenter. Cela peut vous paraître un peu difficile en raison de différentes variétés d’arbres que présente la flore. Cependant, gardez à l’esprit que la matérialisation des branches ainsi que des feuilles d’un arbre n’est pas du tout complexe.

Un simple regard jeté sur une feuille d’arbre suffit pour régler cette partie. Les branches sont fixées au tronc de l’arbre et le feuillage est scotché aux branches et branchages. Percevez les images dans ce sens et le tour est joué. Notez qu’il ne s’agit pas de représenter quelques feuilles pour prétendre achever la représentation. Remplissez bien cette partie.

Colorier l’arbre

La dernière partie de votre dessin est le coloriage. Ici, vous êtes invité à apporter une teinte à votre représentation. Vous connaissez certainement les couleurs qu’il faut puisqu’il s’agit après tout d’un arbre. Si vous l’ignorez, retenez que les feuilles sont souvent en vert et le tronc a une teinte marron.

Cette dernière couleur est également utilisée pour les branches. Il est important de savoir qu’il n’est pas question de colorier cette partie du dessin sans aucun contrôle. Non ! Tout se fera selon les règles d’art. D’abord, vous devez choisir entre les feutres et les crayons de couleur.

Quel que soit l’outil que vous choisissez, notez que le coloriage se fait dans un sens unique afin que tout soit harmonieux. Vous devez vous assurer qu’il n’y ait pas de débordement sinon le dessin sera vilain. Si vous finissez cette étape, cherchez à meubler un peu la base de votre arbre de sorte qu’il y ait un peu de verdure. Cela rend plus originale votre représentation graphique.

vous pourriez aussi aimer