Un éclairage public rénové pour faire des économies d’énergie

Pour de très nombreuses municipalités dans le monde entier, l’éclairage public est devenu un véritable casse-tête. En effet, la consommation continue de l’électricité de ces poteaux et leur impact du point de vue écologique font qu’il fallait trouver des solutions qui soient efficaces et rapidement. C’est dans ce contexte que la municipalité de Vignaux a pris les devants en faisant appel au syndicat national d’énergie de la haute Garonne. C’est fait dans le but d’effectuer une rénovation du parc d’éclairage de toute cette localité. Cela permettra notamment d’avoir un meilleur type d’éclairage tout en consommant moins d’énergie.

Une intensité de la lumière diminuée

L’éclairage public de la municipalité de Brieuc était assez vétuste et disposait d’une technologie dépassée. En effet, ces lampes étaient trop lumineuses et consommaient beaucoup d’énergie. C’était un grand trou du point de vue financier pour la mairie. C’est pour cela qu’avec l’aide de SDHG, la ville a commencé à rénover son parc en enlevant complètement les lampes ayant une lumière intense. C’est un réel besoin pour cette collectivité afin d’économiser assez d’argent et l’utiliser à des fins bien pus utiles.

A lire en complément : Bien se laver les mains pour limiter les maladies

Ainsi, à la fin de la rénovation, la ville espère réaliser une économie d’énergie de 65%. De ce fait, malgré une intensité diminuée des lampes, il sera ainsi possible de collecter de l’argent afin de financer d’autres activités.

A découvrir également : Estimé à plus de 50 millions d’euros, un tribunal français ordonne la démolition d’un splendide château

Les chiffres de ces travaux

Les travaux effectués pour la rénovation de l’éclairage public à Vignaux sont une initiative très intéressante et qui aura surement des répercussions positives sur la municipalité. En effet, elle s’inscrit en droite ligne avec la politique écologique prônée par de nombreuses villes à travers le monde. Cependant, il faut aussi noter que cette transition a un prix. Elle coûtera à la municipalité la somme de 10000 euros remboursable sur 12 ans dans un taux de 1%. D’un autre côté, la SDHG s’occupe de 80% de la somme restante concernant le financement de ce projet.

Ce syndicat a pour rôle précis d’accompagner les municipalités dans cette réduction économique d’énergie en éclairage en leur fournissant un soutien financier et technique durant tout le long de ce processus. Ainsi, le SDHG a réalisé des travaux à hauteur de 24.7 millions d’euros en 2018. Jusqu’ici ce fut un succès du fait qu’il y a eu 72% d’économie d’énergie.

En conclusion, le fait d’aller vers une consommation d’énergie plus saine est une véritable aubaine pour les municipalités. Elles en bénéficient du point de vue écologique et financier.

vous pourriez aussi aimer