Les 20 meilleurs jardins à visiter au Royaume-Uni

Ballyrobert Gardens au Ballyclare

Le jardin de cottage d’Ulster offre un « service à emporter », car ils ont aussi une pépinière. Les propriétaires Maurice et Joy Parkinson y travaillent depuis vingt ans. Ils ont mis en commun leurs expertises dans ce jardin de 250 mètres carrés.

Cambridge University Botanic Garden au Cambridge

Le jardin universitaire, situé à quelques minutes du centre-ville, possède des serres tropicales avec des fleurs sauvages. La plus intéressante est surement le jardin chronologique. Elle est arrangée suivant un ordre dans lequel les plantes ont été apportées au Royaume-Uni. Le classement commence par les plantes de l’époque médiévale avec des variétés importées d’Afrique et d’Amérique.

A découvrir également : Des fraudeurs au « Kiwigate » sont dans le collimateur des fonctionnaires français

Royal Botanic Gardens à KEW West London

C’est une collection très variée de 50 000 plantes. Ce jardin est inscrit sur la liste du patrimoine mondial. La plus grande serre victorienne abrite des espèces rares. Le « Rock Garden » est spécialisé dans la flore très colorée des régions montagneuses du monde.

Inverewe à Scottish Highlands

Celui-ci se trouve dans un coin isolé de Wester Ross, où les séquoias sont un régal toute l’année. Le pin Wollemi, qui n’a été découvert qu’en 1994, fait partie des espèces rares du jardin. Le cerf, l’écureuil roux, le phoque, la loutre et l’aigle royal peuvent également être aperçus sur le domaine. L’influence du Gulf Stream signifie que la floraison aura lieu plus tôt que prévu.

A lire aussi : Brise-soleil VS Volet roulant : les clés pour choisir

Dawyck Botanic Garden à Borders

Les grands et vieux arbres sont les héros de cet endroit magnifique. Il est orné de quelques spécimens du dix-septième siècle qui sont parmi les plus grands et les plus anciens du pays. Il s’agit du sapin Douglas et du séquoia géant de la Sierra. L’autre spécialité de ce site de 250 000 mètres carrés est l’utilisation des plantes de montagnes robustes importées de l’Himalaya et des Andes. Il y a toujours quelque chose à voir tout au long de l’année.

Botanic Garden de Belfast

L’imposant Palm House est une merveille victorienne faite de fer et de verre. Il abrite des plantes qui ne pourraient pas survivre dans ce pays. On peut y trouver des bananes, de la cannelle tandis que les vignes en fleurs et les fougères arborescentes donnent une ambiance de forêt tropicale humide.

Chatsworth à Derbyshire

Gérés par une équipe de 20 jardiniers et 50 bénévoles, les jardins de 425 000 mètres carrés font l’objet d’un entretien intensif depuis 1555. Ils sont fermés pendant l’hiver. Trois fois par jour de randonnées pédestres, pendant une heure, permettent de creuser dans l’histoire étrange que cache le lieu. L’endroit est polyvalent. Il est accessible aux utilisateurs de fauteuils roulants avec un petit sentier d’exploration pour les enfants, une cour de ferme et un terrain de jeux sur place.

Stourhead à Wiltshire

C’est un jardin qui existe depuis le 18e siècle. 25 000 bulbes de jonquilles y ont été plantés, créant un îlot jaune au milieu du lac central. L’eau et les pseudo-temples néo-classiques sont les éléments clés de la conception. Les sentiers pédestres qui traversent les chênes et les châtaigniers sont aussi magnifiques. Il a été décrit comme un « œuvre d’art vivant » lors de son ouverture dans les années 1740.

Trebah Garden à Cornwall

Le climat relativement chaud de Cornouailles fait éclater les fleurs printanières bien plus qu’ailleurs. Des centaines de variétés de rhododendrons, des arbres importés de l’Himalaya, y ont été plantés. Au fond de la vallée, il y a même une petite plage dans une anse.

Studley Royal Water Garden au North Yorkshire

Construit autour des ruines de Fountains Abbey, ce jardin a été aménagé au 18e siècle. Il y a des étangs, des chutes d’eau et des petits canaux.  A la fin du mois de mars, les fleurs printanières commencent à fleurir, mais les canards et les oies qui hivernent sont encore en train de fouiner. Des statues et des folies parsèment également les vastes pelouses.

National Botanic Garden of Wales à Carmarthenshire

La Great Glasshouse de Norman Foster est une coupole géante courbée construite au-dessus d’un creux dans la vallée de Tywi. Elle abrite des plantes rares et en voie de disparition provenant de quatre continents. L’exceptionnel jardin des apothicaires expose des plantes utilisées en médecine traditionnelle et moderne.

Mottistone Gardens sur l’île de Wight

Le jardin tient compte du changement climatique, d’où une évolution vers des plantations méditerranéennes. Les rives bordées d’arbustes et les terrasses herbeuses cèdent la place à des vues magnifiques sur le village et la mer.

Rosemoor à Devon

Cette ancienne ferme a été transformée par la Royal Horticultural Society en un mélange de couleurs. Il y a un chalet, des arbustes, du feuillage, un arboretum et un jardin d’hiver. Ce havre de paix dispose de jets d’eau, de haies formelles et d’arbres majestueux. Lady Anne Berry, la vraie propriétaire, a créé 130 mille mètres carrés de fleurs avec un verger de pommiers.

Leeds Castle

Ce château vieux de 900 ans est probablement la vedette du spectacle. Il y a plus de 20ha de jardins et de parcs paysagers, y compris un marécage de roses, de lupins et de coquelicots de style champêtre. La fête annuelle des fleurs se déroule du 15 au 20 septembre, avec des expositions à l’intérieur du château et autour du domaine. Six nouveaux jardins s’ajouteront à ces merveilles.

Bodnant Garden à Conwy

Les jonquilles printanières dans ce lieu sont comme un tapis doré. Les rhododendrons et les magnolias suivent généralement en ajoutant beaucoup de couleur à l’arrière-plan de Snowdonia. La pièce maîtresse du billet est une arche de laburnum géante.

Biddulph Grange Garden à Staffordshire

Lourdement aménagé et plein de bizarreries, celui-ci agit comme un tour du monde horticole. Des plantes du monde entier s’y trouvent. Certaines sections ont des bâtiments et des ornements de styles différents selon les pays, comme la Chine, l’Italie, l’Égypte et bien d’autres encore, etc.

Alnwick Garden à Northumberland

À côté du château d’Alnwick, les plans d’eau sont les stars. Plus de 15 000 espèces sont représentées dans le jardin ornemental. Les poisons sont fascinants, car il n’y a que de la ciguë, de la digitale de renard et de la morelle de nuit mortelle. Il y a aussi des narcotiques comme le pavot à opium, la coca et les plantes de cannabis.

Essex

Essex est un domaine d’un hectare et demi situé dans des collines vallonnées. C’est un jardin à l’anglaise de style méditerrané, en mettant en valeur plus de 400 plantes tolérantes à la sécheresse. L’entrée coûte 14,16 euros.

Down House à Kent

L’histoire des Jardins de Darwin à Down House est fascinante. En effet, les serres sont les descendants des plantes que Charles Darwin a récoltées pour ses recherches. La collection d’orchidées est particulièrement importante. Le naturaliste l’a utilisée afin d’attirer différents insectes et pour formuler sa théorie sur l’évolution des fleurs.

David Austin Roses à Wolverhampton

L’entreprise familiale David Austin est surtout connue pour avoir remporté de nombreux prix au Chelsea Flower Show. Dans leurs locaux, vous pourrez respirer le parfum de plus de 700 variétés. Il y a des roseraies à la française, des jardins de cottages et même un patch de style renaissance fortifié. L’entrée est gratuite.

vous pourriez aussi aimer