Bâtir une communauté intelligente grâce à la technologie numérique, la collaboration et le partage

Les plateformes numériques de collaboration changent le mode de vie et de travail. Ce sont des occasions de créer une nouvelle forme de coopération humaine. C’est la thèse du livre « H2H Human Revolution », écrit par Gianni Lodi, ingénieur et directeur d’entreprise et l’architecte Gianluca Cristoforetti, responsable de la réalisation du « Map of Italy », un projet de l’Institut national d’urbanisme.

Un partage des ressources humaines et physiques

L’économie numérique représente un nouvel « écosystème socio-économique » créé par le partage des ressources humaines et physiques. Dans ce contexte, les plateformes numériques comme Airbnb, Uber, ou Kickstarter jouent un rôle au premier plan.

A voir aussi : Pourquoi est-ce important que les couples parlent de mariage ?

Régulation de l’interaction et de la collaboration entre les personnes

« La plateforme, accessible en ligne et par téléphone mobile, régule l’interaction et le partenariat entre les personnes », a expliqué Lodi. « La communauté intelligente est incarnée sous des formes telles qu’un conseil d’administration de condominiums ou un groupe d’achats commun. Elle peut à la fois utiliser une plateforme numérique pour poursuivre des objectifs de collaboration et la gérer de manière coopérative. Diverses solutions existent déjà sur le marché, mais il manque une autre disponible pour tout le monde sans intermédiaires ».

La crise a forcé les gens à chercher différents moyens pour résoudre leurs problèmes. Cependant, il y a une valeur claire et fondamentale pour ceux qui prennent part au nouvel écosystème de collaboration axé sur les plateformes.

A lire en complément : Avantages du carrelage de sol en céramique dans les pièces d’habitation

vous pourriez aussi aimer