Immobilier, 5 raisons pour lesquelles acheter est une meilleure option

Si vous cherchez un logement, vous vous demandez peut-être s’il vaut mieux acheter ou louer.

La location a ses avantages : il y a moins d’investissement initial et vous pouvez déménager à la fin de votre contrat ou de votre bail sans avoir à vendre.

A lire également : Ce qu'il faut savoir sur le contrat de vente de voitures

Cependant, pour la plupart des gens, c’est une bien meilleure option d’acheter une maison plutôt que de la louer. Il y a plusieurs raisons à cela, de l’émotionnel (c’est votre maison) à l’analytique (vous économisez plus d’argent au fil du temps en achetant).

Lorsqu’on examine la question sous tous les angles, on constate qu’il y a des arguments très convaincants et légitimes en faveur de l’achat. 

A lire en complément : Salons de l'auto, Guide d'achat d'une voiture

1. Les chiffres ne mentent pas : acheter est plus rentable sur le long terme

Lorsque votre mission consiste à aider les gens à obtenir le financement dont ils ont besoin pour acheter leur propre maison, vous passez beaucoup de temps à étudier les chiffres. D’après un sondage réalisé en juillet par l’un des principaux sites de l’industrie immobilière, sur les regrets liés au logement, 41 % des locataires souhaiteraient avoir acheté une maison plutôt que de la louer. Et effectivement, lorsque vous faites le calcul de rentabilité, il y a de bonnes raisons à cela.
Dans un autre ensemble de données publié en mai, les professionnels de l’immobilier ont découverts qu’il était plus avantageux d’acheter que de louer dans chacune des 100 plus grandes régions métropolitaines du pays. Cela mérite d’être répété. L’achat était moins cher que la location dans tous les domaines.

2. Acheter c’est faire un investissement

Il convient également de noter que nous sommes dans un cycle où la valeur des maisons est en hausse constante. Lorsque vous êtes propriétaire de votre propre maison, l’augmentation de la valeur de votre maison signifie non seulement que vous augmentez la valeur nette de votre maison lorsque vous effectuez vos paiements mensuels, mais elle augmente également avec la valeur de votre maison.

Les gens pensent souvent qu’une maison est un toit au-dessus de leur tête et aussi un lieu de rassemblement pour les amis et la famille. Bien qu’il s’agisse de ces deux choses, votre maison est aussi un investissement. Chaque mois que vous effectuez votre versement hypothécaire ou que la valeur de votre maison augmente, c’est un peu comme si vous effectuiez un autre petit dépôt dans un compte bancaire d’immeuble.

En fin de compte, vous avez la possibilité de convertir la valeur nette de votre maison en argent comptant. Vous bénéficiez ainsi d’une flexibilité financière. Vous pourriez utiliser l’argent pour des réparations ou des améliorations à la maison, mais vous pourriez tout aussi bien l’utiliser pour relancer le fonds d’études de votre enfant ou donner un coup de pouce à votre épargne retraite pour que vous puissiez profiter d’une belle retraite sur une plage quelque part.

Lorsque vous louez, une personne profite des avantages de ces gains en capitaux propres : votre propriétaire. Il est temps de prendre une part de ce pouvoir d’investissement pour vous.

3. Acheter même avec peu ou pas d’apport personnel

Il y a une perception erronée qui persiste depuis bien avant la naissance de beaucoup d’entre nous : vous ne devriez même pas vous donner la peine de faire une demande de prêt hypothécaire à moins que vous ne disposiez des 20 % d’apport personnel. C’était peut-être vrai à un moment de l’histoire, mais ce n’est tout simplement plus le cas.

Actuellement, la loi française ne fixe aucun montant minimal ni maximal concernant l’apport personnel. En théorie donc, votre apport personnel sera compris entre 0% et 99% de la somme à emprunter. Mais dans la pratique, les banques et les autres grands investisseurs hypothécaires demandent que votre apport personnel couvre au moins 10% de l’opération. Pour bénéficier des meilleures conditions d’emprunt, il est conseillé de disposer d’un apport entre 20 et 30% du montant du bien immobilier convoité.

Le montant de votre apport personnel est l’un des facteurs qui peuvent vous permettre d’obtenir un taux inférieur ; plus il est important, meilleur sera le taux d’intérêt pour le crédit. Néanmoins, si le fait de ne pas avoir 20 000 € dans un compte d’épargne vous empêche d’avoir votre propre maison, il est temps de faire sauter ce panneau de signalisation mental et d’aller de l’avant à toute vitesse.

Même si tout acompte n’est pas une somme insignifiante, l’épargne ne doit pas être difficile, et les options pour acheter une maison sans apport sont multiples.

4. Acheter en choisissant le taux qui vous convient

La sagesse de la génération de nos parents en matière d’achat de logement consiste à obtenir un prêt à taux fixe de 20 ans. C’est en quelque sorte la stratégie qu’il faut mettre en place.

Un crédit à taux fixe d’une durée de 20 ans est tout de même très avantageux pour le bon profil de consommateur. Si vous ne vous voyez pas déménager ailleurs dans un avenir proche, le prêt à taux fixe de 20 ans offre beaucoup de sécurité. Il faut noter que plus la durée de remboursement est longue, plus le coût total du crédit est élevé, et plus le prêt se prolonge, plus vous rembourserez des intérêts. Toutefois, les tendances historiques chez les acheteurs de maisons suggèrent que les Français paient peut-être pour la certitude des taux dont ils n’ont pas réellement besoin.

Selon nos constatation, le propriétaire moyen restait dans une maison pendant 10 ans. Les acheteurs d’une première maison avec une petite famille peuvent avoir besoin d’emménager dans un plus grand espace encore plus tôt. Pourquoi prendre un taux de 20 ans alors que vous pourriez déménager au bout de seulement 7 ans, voire encore moins ?

Si vous ne prévoyez pas que votre maison actuelle sera une maison permanente, il serait peut-être judicieux d’opter pour un prêt à taux variable, dont l’indice de référence est généralement l’Euribor. Cependant, le taux révisable n’est une option vraiment intéressante en période de taux fixes bas, que pour les opérations à court terme, n’excédant pas 8 ans, avec un bon taux de départ restant fixe durant les 2 ou 3 premières années. Ce cas de figure concerne les clients qui n’ont pas besoin d’emprunter sur une longue période ou ceux qui sont certains de pouvoir revendre leur bien rapidement. Les premières années, on bénéficie d’un taux d’intérêt attractif, sans par la suite, prendre le risque de supporter des taux excessifs pendant de nombreuses années. Il faut noter néanmoins que pour bénéficier d’un taux d’appel attractif sur un prêt à taux révisable de courte durée et fixe les trois premières années, il est essentiel de déposer un dossier vraiment solide. 

Si vous décidez de rester dans votre maison au-delà de la période à taux fixe, votre taux augmentera ou diminuera chaque année selon les conditions du marché. Il est important de noter que si votre taux augmente, il y a des limites à son montant initial, chaque année par la suite et pendant la durée du prêt. Votre taux ne peut pas augmenter indéfiniment.

Si vous souhaitez demeurer dans votre maison après l’expiration de la partie fixe, mais que vous souhaitez plus de certitude à l’avenir, vous pourrez peut-être refinancer un prêt à taux fixe.

Chaque situation étant différente, examinez attentivement votre situation financière pour choisir le prêt qui vous convient.

5. Jouir des avantages d’un propriétaire

Il y a une autre bonne raison d’acheter une maison : vous pouvez en faire ce que vous voulez, contrairement à une location. Que votre idée de la peinture de la salle de bains comprenne de la lavande apaisante ou des pois rose vif, vous avez la liberté de prendre cette décision. Si vous voulez une cuisine industrielle pour parfaire vos toasts à l’avocat avec du pain maison, vous pouvez le faire.

C’est un espace pour vous détendre et vous relaxer et pour faire en sorte que les rêves d’une nuit deviennent réalité au cours de la journée, avec votre famille et vos amis autour de vous.

vous pourriez aussi aimer