Comment produire son électricité ?

Dans le but de réduire les factures d’électricité, plusieurs ménages envisagent des solutions qui leur permettront de produire eux-mêmes leur électricité et de satisfaire convenablement leurs besoins électriques. Pour y parvenir, ils peuvent faire usage de plusieurs moyens y compris les panneaux photovoltaïques qui restent le moyen le plus connu. Découvrez dans ce guide, les différents moyens de production d’énergie électrique domestique.

Produire son électricité avec les panneaux photovoltaïques

La production de l’électricité par les panneaux photovoltaïques est l’une des techniques les plus utilisées. En effet, il s’agit d’une solution efficace et rentable pour alimenter son domicile en énergie électrique. Il existe des aides et des apports pour vous permettre d’installer un tel dispositif.

Lire également : Combien coûte une assurance habitation pour une maison ?

Sur la quantité d’énergie produite par un panneau photovoltaïque, seulement 30 % sont consommés par l’utilisateur. Afin d’augmenter ce taux, vous pouvez faire usage d’une batterie domestique. La consommation augmentera alors à 60 % voire 80 %. Ce système est accompagné d’un convertisseur : c’est ce qui permet de transformer le courant généré en courant alternatif.

Pour couvrir les besoins quotidiens de toute une famille, il vous faut prévoir environ 5000 euros. Grâce à cette somme, vous pourrez bénéficier de 14 panneaux pour une production annuelle de 3500 kWh.

A découvrir également : Comment vider un spa Intex ?

Utiliser l’éolienne domestique

Il est également possible de produire de l’électricité domestique grâce à une éolienne domestique. Il existe deux formes de ce dispositif : l’éolienne horizontale et l’éolienne verticale. Elles fonctionnent toutes les deux de la même manière sauf que la verticale ne nécessite pas de vents forts pour bien fonctionner. Avant d’opter pour ce type d’installation, il est recommandé de faire une étude par rapport à la force du vent et l’espace que cela nécessite.

Vous aurez également besoin d’un « permis d’urbanisme » avant toute opération. L’appareil étant responsable parfois de nuisance sonore, vous devez tenir informé votre voisinage. Il en est de même pour votre gestionnaire de réseau.

Bien que sur le long terme, cet investissement puisse porter ses fruits, vous aurez besoin d’un capital conséquent. C’est pour cette raison qu’il est parfois mieux de passer par un fournisseur d’énergie électrique. En plus, cela vous évite les grosses dépenses en termes d’entretien ou en cas de panne.

Installer une micro-génération

En dehors des panneaux photovoltaïques et des éoliennes domestiques, vous avez les chaudières micro-génération. C’est un système qui emploie le gaz naturel pour produire de l’eau chaude, de la chaleur et bien sûr de l’électricité. Sous l’effet du gaz, le moteur se met en marche et l’énergie peut être libérée. La conversion en électricité se fait à l’aide d’un alternateur. C’est ainsi que fonctionne ce système de chauffage pour couvrir les besoins en énergie électrique des familles. Il faut aussi préciser que ce dispositif ne remplit pas les critères d’une énergie verte en raison de son exploitation du gaz.

En somme, il est bien possible de produire soi-même son électricité. Pour ce faire, il faut l’emploi de différents dispositifs : panneaux photovoltaïques, éoliennes domestiques et chaudières à micro-génération. L’installation de ces systèmes nécessite un budget qui peut varier en fonction de la puissance d’électricité que vous envisagez de consommer annuellement. Comparez les tarifs de chacun d’eux pour choisir celui qui vous convient le mieux.

vous pourriez aussi aimer