L’importance de la motricité globale dans la vie de l’enfant

La motricité globale est la compétence qui permet à l’enfant de contrôler ses gros muscles, de garder son équilibre et de coordonner ses mouvements.

Ces habilités lui permettent d’agir avec efficacité dans différents contextes sollicitant des postures ou des mouvements particuliers : s’asseoir, marcher, courir, ramper, sauter, grimper, lancer, attraper… Il s’agit donc d’une capacité importante dont le développement nécessite l’aide de la famille et de la crèche.

A lire en complément : Comment bien choisir un groupe de musique pour votre mariage ?

Découvrir les possibilités que lui offre son corps

Présence de psychomotriciens, aménagement d’un espace sécurisé, installation de parcours de motricité, déploiement de spécialistes de la puériculture…

Si la crèche inter entreprise déploie autant de moyens, c’est que le développement de la motricité globale est important pour l’épanouissement de l’enfant.

A découvrir également : Quand mettre une tresse de lit pour bébé ?

C’est par les mouvements que le bébé découvre la variété des gestes et des capacités que lui offre son corps. Il commence par porter sa main à sa bouche, il finit par tenir une fourchette et manger seul.

Il commence par rouler sur le lit, il finit par escalader un lit superposé ou ramper sous la table pour attraper son jouet.

Donc, c’est grâce aux exercices de motricité que l’enfant devient plus habile de ses membres. Avec le temps, il devient capable d’adapter ses actions aux exigences de l’environnement.

Au sein d’une crèche, les activités destinées à développer la motricité globale sont effectuées avec l’accompagnement et sous l’œil attentif des professionnels.

Avancer vers l’autonomie

En bougeant et en effectuant des gestes comme saisir sa nourriture, l’enfant découvre qu’il est un être à part entière.

Cette découverte de soi lui fait comprendre qu’il est indépendant des autres. Et qui dit indépendance dit progression vers l’autonomie.

Cette autonomie personnelle s’accroît doucement au fur et à mesure du développement de l’enfant. Pour cela, il est indispensable pour l’enfant de pouvoir s’exercer, car les compétences motrices s’acquièrent par la pratique.

La crèche offre à l’enfant un environnement adapté pour les activités motrices dont il a besoin. Ce mode de garde aménage et organise l’espace pour que l’enfant puisse développer ses habiletés en toute sécurité.

Vous y trouverez des jouets adaptés à l’âge et à la particularité de chaque enfant. Il y a aussi, entre autres, le parcours de motricité où l’enfant peut affiner ses capacités de mouvement, de coordination et d’équilibre.

Progresser vers l’exploration et la découverte de son environnement

L’enfant utilise ses habiletés motrices pour explorer le monde qui l’entoure et découvrir de nouvelles choses. C’est en sachant marcher qu’il peut s’approcher d’une plante pour toucher ses feuilles et sentir l’odeur de ses fleurs.

C’est sa motricité globale qui lui permet de passer sous une branche ou de courir dans les cailloux pour poursuivre un papillon.

L’espace extérieur, surtout la nature et l’espace vert, constitue un cadre idéal pour le développement psychomoteur de l’enfant.

Ce type de cadre est tout aussi propice pour son éducation. En effet, la diversité des expériences et des choses que l’enfant peut y découvrir stimule sa curiosité et encourage son envie de parler et de poser des questions.

C’est la raison pour laquelle les parents dans les grandes villes comme Paris recherchent des crèches privées dotées d’espace extérieur.

À noter que ceux qui souhaitent créer une crèche peuvent obtenir un financement. En effet, le créateur peut bénéficier d’aides pour la création d’une crèche équipée, sécurisée et respectant les normes de la PMI (services de protection maternelle et infantile). Les aides financières peuvent venir de la CAF, des collectivités locales ou des banques.

Acquérir des compétences plus précises

Au fil de sa maturation, l’enfant acquiert la capacité de représenter mentalement son corps. Il devient capable d’exécuter certains mouvements sans y penser. Par exemple, il peut marcher tout en parlant avec sa mère.

Une fois qu’il maîtrise les compétences de base (se tenir debout, marcher, courir, sauter…), l’enfant peut développer des gestes plus techniques comme nager ou dribbler un ballon.

Mieux encore, il peut combiner plusieurs habiletés pour faire face à une situation. Par exemple : il peut sauter d’un vélo et rouler sur l’herbe pour éviter un accident.

En résumé, la motricité globale est la base de tout ce qui concerne la mobilité de l’enfant. C’est ce qui l’aide à utiliser ses membres et son corps à son avantage.

vous pourriez aussi aimer