Comment savoir si mon véhicule est encore sous garantie ?

La garantie constructeur automobile suscite de nombreuses questions qui engendrent un flou autour d’elle. Il s’agit d’une assurance facultative proposée par les fabricants automobilistes. Cependant, cette garantie est indispensable en cas de problème, d’une panne ou d’un dommage non pris en charge par l’assurance auto. En dépit du fait qu’elle n’est pas encadrée par la loi, ses conditions d’applications varient en fonction des constructeurs.

C’est quoi exactement une garantie constructeur ?

En achetant une voiture neuve ou d’occasion, cette garantie est une assurance commerciale facultative fourni par les fabricants ou commerçants. Sur ce, elle permet aux acheteurs de bénéficier d’une réparation de la voiture. Avec pour seule condition que le véhicule tombe en panne durant la période de la garantie offerte. En vérité, la garantie constructeur n’est pas une obligation. Mais elle peut être payante ou gratuite.

A lire également : Comment éviter d'acheter une voiture endommagée par les inondations ?

Quelle est la différence avec les autres types de garantie ?

N’étant pas encadrée par la loi, la garantie constructeur est ainsi, une garantie commerciale facultative. En revanche, elle se distingue des autres garanties telles que (la garantie légale de conformité ou la garantie légale des vices cachés). Par conséquent, ces types de garantie sont gratuits et obligatoires.

La garantie légale de conformité

Avec cette garantie, le propriétaire de la nouvelle voiture bénéficie en réalité de la réparation. En plus, il bénéficie d’un remplacement ou d’un remboursement du véhicule, lorsqu’il n’est pas conforme à l’usage qui lui est destiné. Ou encore lorsqu’il ne correspond pas à la description donnée ou ne possède pas les qualités annoncées par le vendeur convenues au moment de l’achat.

A lire en complément : Transparc, un parking privé à découvrir à Roissy

La garantie des vices cachés

Cette garantie protège l’acheteur contre les éventuels défauts existants mais non-apparents lors de l’achat. Ces vices cachés rendent le véhicule impropre à l’usage qui lui est destiné. L’acheteur doit prouver qu’il y a l’existence d’un vice caché.

L’ultime différence est que la garantie constructeur s’applique aux pannes et défauts survenus après l’achat. Quant aux garanties légales de conformité et la garantie des vices cachés, elles ne concernent que les défauts existants avant l’acquisition de la voiture.

La durée de la garantie constructeur

Le commerçant a le choix de fixer la durée de la garantie qu’il souhaite « 1, 2, 3, 4, 5 ans ou plus ». Cependant, lorsque la garantie est fixée par l’acheteur du véhicule, dans ce cas elle est nommée « garantie commerciale » ou « extension de garantie ». Le mode de fonctionnement est pareil.

Quelle est la réparation prise en charge par la garantie constructeur ?

Les commerçants et constructeurs peuvent fixer les différentes réparations auto couvertes par la garantie constructeur. En effet, ils ont l’option de choisir entre (remplacement de pièces, main d’œuvres, etc.)

Idéalement, excepté les pièces d’usure,  la garantie constructeur couvre l’entièreté des pièces de fabrication de la voiture.

Voici quelques exemples des pannes couvertes par une grande partie des garanties constructeur :

  • La panne électrique, mécanique et électronique
  • Et la détérioration soudaine et précoce des revêtements plastiques et textiles.

Quel est le contrat de garantie constructeur ?

Comme la garantie constructeur n’est pas encadrée par la loi, chaque constructeur peut appliquer les conditions qu’il désire au contrat de garantie préposé. Mais il a l’obligation de résumer en détail par écrit, l’étendue de la couverture. Sans pour autant oublier les conditions de mise en œuvre. Ainsi, il doit détailler :

  • Le contenu de la garantie (possibilité de se rende chez le fabricant dans un autre pays)
  • Toutes les coordonnées du vendeur ou du fabricant
  • Le coût estimé de la garantie

Le rappel de l’obligation du vendeur (ou du fabricant) de respecter les garanties légales (conformité et vices cachés). Le contrat de la garantie doit obligatoirement préciser une durée déterminée pour sa mise en œuvre. Cela peut être une limite dans le temps (en moyenne 1 à 2 ans). Ou encore une limite de kilométrage (généralement située entre 100 000 et 150 000km).

Comment bénéficier de la garantie du fabricant ?

Les démarches adaptées pour jouir de la garantie constructeur sont relativement simples. Il vous suffit d’établir une simple déclaration au fabricant. Cette déclaration vous permet de faire une demande de réparation ou le remboursement du véhicule. Toutefois, le propriétaire doit fournir le justificatif d’achat daté et original.

vous pourriez aussi aimer