Stratégie d’ouverture, le moteur de la transformation numérique

Les nouveaux défis de la technologie dans les entreprises sur la transformation numérique sont basés sur une stratégie d’ouverture. Il s’agit d’insérer de nouvelles idées pouvant bouleverser l’ordre établi en favorisant le dialogue en fonction de ce que veut le changement. Comme l’avait dit Henri Bergson, le grand philosophe, « le regard ne voit que ce que l’esprit est prêt à comprendre. »

L’ouverture est un carburant essentiel pour aller de l’avant, voire accélérer. L’entreprise est une plate-forme primordiale pour les organisations les plus avancées. Créer un lien fort avec les clients permet de répondre à leurs attentes et d’évaluer leurs déceptions. L’implication des partenaires et des employés dans ces discussions change la donne de l’entreprise et de ses fournisseurs.

A lire aussi : Comment maîtriser le découpage de peinture ?

Accélération de la prise de décision et des résultats

Pour maintenir son niveau d’excellence, une entreprise doit se concentrer sur le métier dans lequel elle excelle. En outre, elle confie les services dans lesquels elle est plus faible ou manque d’expérience, à des partenaires plus aguerris. L’ouverture accélère la découverte de nouvelles idées et la prise de décision. Elle implique un écosystème très large qui englobe les clients, les partenaires, les collaborateurs, les startups, les universités et les salariés.

Ouverture à de nouvelles pratiques managériales et professionnelles

Les pressions de la révolution numérique exigent une grande réactivité des équipes et des capacités d’adaptation. Quelles que soient leurs convictions, les dirigeants doivent s’ouvrir à de nouveaux modes de management. L’objectif est de mobiliser l’intelligence collective pour stimuler l’engagement des salariés et développer le plaisir au travail.

Lire également : Les logiciels Mastercam : quels avantages ?

Ouvrir les yeux sur ce qui se passe déjà dans son entreprise

L’ouverture à l’intérieur permet de découvrir les belles choses qui se passent au cœur de l’entreprise. Il peut y avoir des managers « dissidents ou pionniers » qui expérimentent dans leur équipe de nouveaux styles ou entretiennent déjà une relation étroite avec leur écosystème. Les talents cachés des salariés qui tiennent un blog et développent des applications en leur propre nom peuvent être exploités.

Il y a une grande expérience interne sur laquelle les dirigeants peuvent compter pour attirer les autres dans la transformation. Il s’agit notamment de détecter ces pionniers et d’oser les mettre sur un podium.

vous pourriez aussi aimer