Le cannabidiol pourrait aider à traiter la psychose

Des recherches ont été effectuées sur l’extrait de cannabis, en dépit des opinions selon lesquelles son usage pourrait être lié au développement des psychoses. Des chercheurs ont découvert que le « cannabidiol », ou CBD, est un composé non toxique qui possède des propriétés antipsychotiques. C’est l’un des principaux composants chimiques du cannabis qui fonctionne séparément du THC, le « tétrahydrocannabinol ». Ce dernier procure une autre sensation aux utilisateurs.

Des résultats prometteurs

A lire en complément : Vendre avec ou sans courtier immobilier ?

L’étude a été portée sur trente-trois jeunes qui présentaient des symptômes bouleversants, ainsi que sur dix-neuf personnes saines. Dix-sept personnes ont reçu un placebo et seize ont reçu une dose unique de cannabidiol.

Les participants ont été analysés à l’aide d’un appareil d’IRM. Ils ont effectué un travail qui impliquait trois régions du cerveau touchées par la psychose. L’activité cérébrale des personnes présentant un risque de psychose était anormale par rapport à celle des participants sains. Par contre, l’action de ceux qui avaient reçu une dose de cannabidiol était moins grave que pour ceux ayant reçu un placebo.

Lire également : Comment décaper votre mur extérieur ?

Les chercheurs pensent que ce composé pourrait aider à réajuster l’activité cérébrale à des niveaux normaux. « Le cannabidiol est sans danger et semble très bien toléré, c’est son principal avantage. D’une certaine façon, c’est un traitement idéal. En cas de succès, cet essai fournira une preuve définitive sur son rôle de traitement antipsychotique et ouvrira la voie à son utilisation en clinique », a déclaré le Dr Sagnik Bhattacharyya, coauteur de l’étude.

vous pourriez aussi aimer