Comment se baigner quand on a ses règles ?

De nombreuses femmes redoutent l’idée d’aller se baigner en période de menstruation. Ceci soit à cause de leurs saignements douloureux soit par crainte d’une tache ou un écoulement hors du maillot. Ainsi, il est légitime de se demander comment se baigner quand on a ses règles ? Nous répondons justement à votre préoccupation dans cet article.

Mythes à ne plus considérer

Mythe 1 : le saignement se coupe dans l’eau

Il serait vraiment idéal que le saignement s’interrompe quand vous vous baignez, mais dans les faits, cela n’est pas réellement effectif. En effet, votre sang est toujours présent mais ne dégouline pas à cause de la pression exercée par l’eau. Cependant au moindre relâchement de pression dû à un éternuement par exemple, vous risquez fortement de vous retrouver avec quelques taches sur le maillot.

A découvrir également : Cabinet du Docteur R. Darmani : pour une opération chirurgicale esthétique réussie

Mythe 2 : nager va intensifier vos douleurs menstruelles

Vous l’ignoriez peut-être mais la natation peut atténuer vos crampes et douleurs menstruelles. De nombreuses études ont effectivement prouvé que l’activité physique contribuait à diminuer les douleurs des menstruations. Toutefois, si la douleur est réellement insupportable, consultez plutôt un spécialiste.

Mythe 3 : le sang menstruel attirera les requins

Une autre croyance popularisée à tort par certaines œuvres de fiction. Cependant vous n’avez aucune crainte à avoir, vous n’attirerez aucun requin sauf si vous avez du sang de poisson. Et cela a déjà été prouvé plus d’une fois, les requins n’affectionnent pas le sang humain et encore moins menstruel.

A lire en complément : Qui produit du CBD ?

Protections recommandées pour une baignade

Les femmes ayant du mal avec les protections intimes internes préfèrent opter pour des serviettes hygiéniques ou des culottes menstruelles. Pourtant ce sont des protections incompatibles avec la baignade car elles absorbent tous les fluides et donc l’eau aussi. D’autres par contre sont plus indiquées pour ce genre d’exercice.

Le tampon

C’est la protection star des baignades. Elle est la plus utilisée par les nageuses et ceci car elle est parfaitement adaptée. Avec un tampon il n’y a pas d’inquiétude à avoir, aucune fuite possible car il enflera pour s’adapter à votre morphologie. Quant la ficelle, vous pouvez aisément la cacher dans votre maillot. Par contre, prévoyez-en plusieurs car il est déconseillé de garder plus de 8 h un même tampon quel que soit votre flux.

La cup menstruelle

Le choix prisé par celles qui seraient gênées par des débordements éventuels de ficelle. Cette solution est idéale pour les femmes qui désirent une protection de baignade invisible. Pratique, discrète et confortable, vous aurez l’impression de ne rien porter. De plus, vu son positionnement vous avez l’assurance qu’elle ne se remplira pas d’eau. Attention quand-même à la vider toutes les 4 à 6 h afin d’éviter tout risque d’un syndrome du choc toxique.

Le maillot de bain menstruel

Plus récente que les autres, c’est une protection à la fois design, confortable et efficace. Avec cette petite révolution hygiénique, vous pourrez vous baigner quand, où et comme vous voudrez sans crainte. En effet, c’est un maillot particulièrement conçu pour s’adapter à tous les types de flux. Et rassurez-vous il ne s’agit pas d’un simple maillot de bain anti fuite à associer avec une autre protection.

Autres astuces féminines

Il existe quelques autres méthodes utilisées par les femmes afin de contrôler leurs règles. Ce qui leur permet de se baigner librement quand elles le souhaitent.

Le flux instinctif libre

Il s’agit sans doute du procédé le plus naturel qui existe vu qu’il consiste simplement à retenir le flux menstruel grâce à la contraction du périnée. Vous pourrez ensuite l’évacuer dans les toilettes à un moment propice. Cependant cette méthode n’est pas très populaire car elle nécessite une excellente maitrise de soi. De ce fait, nous vous conseillons de vous exercer longuement chez vous avant de vous y risquer dans un bain public.

La contraception

Certaines femmes recourent aux méthodes contraceptives pour programmer la date d’arrivée de leurs règles et apaiser leurs douleurs. Ainsi les joies de la baignade demeurent à leur portée même en fin de cycle menstruel. Il peut s’agir de pilules ou du stérilet hormonal qui réduit le volume des règles jusqu’à parfois même le faire disparaitre. Attention quand-même à toujours demander l’avis de votre gynécologue ou médecin traitant avant d’y recourir.

Où acheter son maillot de bain menstruel ?

Le maillot de bain menstruel représente sans aucun doute, la meilleure protection qu’une femme puisse choisir pour se baigner en toute sécurité. Il est fabriqué et commercialisé par plusieurs enseignes, dans des points de vente physiques ou sur des sites en ligne.

Comme vous pouvez vous en douter, il existe une multitude de modèles parmi lesquels vous pourrez choisir, en fonction de vos besoins. Vous devez aussi vous assurer de trouver des modèles de grande qualité, présentant des caractéristiques qui correspondent à vos attentes.

En effet, pour se baigner en toute sérénité pendant ses règles avec un maillot de bain menstruel, il faut trouver celui qui sera le plus efficace. Pour cela, nous vous invitons à passer par le site socup.fr. Vous y trouverez plusieurs modèles de maillots de bain menstruels pour toutes les femmes.

Vous aurez des modèles en deux pièces ou une pièce, des culottes taille haute, des hauts à bretelles ou à manches longues, etc. En gros, vous aurez l’embarras du choix. Vous aurez aussi la garantie d’avoir des maillots de bain de qualité supérieure, fiables et faciles à entretenir. En plus, les tarifs sont très compétitifs, surtout par rapport à la qualité des articles.

vous pourriez aussi aimer