Pourquoi ne pas acheter chez Pampers?

Le leader incontesté de la marque des couches pour bébé, Pampers traîne malheureusement quelques casseroles. Il s’agit de certaines composantes utilisées lors de la fabrication des produits qui sont selon des analyses dangereuses pour la santé de votre progéniture. Découvrez ici pourquoi il ne faut pas acheter Pampers.

Il ne faut pas acheter Pampers, car ses produits ont une contenance en formaldéhydes

Le formaldéhyde encore appelé aldéhyde formique est un composé organique retrouvé bien souvent dans les produits de bricolage, d’entretien et dans les plastiques. Il est même constaté dans la fumée du tabac. Ce qui fait de lui un produit cancérigène et par ricochet proscrit selon les agences sanitaires.

A lire en complément : Deux ministres sous Macron démissionnent pour se présenter à la mairie de Paris

Malheureusement, force est de constater que ce composant se retrouve dans les couches bébés Pampers à plus de 10 %. C’est donc une première raison qui permet de dire qu’il ne faut pas acheter Pampers. Selon certaines sources, le formaldéhyde est utilisé par cette entreprise pour obtenir la blancheur des couches.

Fort de cette remarque, des voix se sont élevées pour lever l’équivoque. Ainsi, paraît-il que le produit n’est pas intégré à proprement parlé, mais c’est plutôt un résultat issu du contact des matières premières. C’est le cas de la cellulose issue de la résine de bois qui à la longue laisse transparaître l’aldéhyde formique. Ce qui reste encore une hypothèse à vérifier.

A découvrir également : Réussir sa prise de parole en public

Des constituants dont la description est insuffisante

Quand un tour est fait sur les paquets Pampers, il faut se rendre à l’évidence que la description des composants est insuffisante, voire inexistante. Mieux, une référence sur le site de la marque est faite pour avoir ce détail. Là encore, il est peiné de constater qu’il s’agit d’un semblant de description ayant l’air d’une fuite en avant.

En effet, les constituants sont listés, mais certains sont peu décrits. Quand il faut prendre l’exemple de l’adhésif qui entre dans la fabrication des produits, c’est tout simplement mis qu’il empêche les fuites. Sur cette information, le consommateur est certainement resté sur sa faim et peut ne pas acheter Pampers.

Il ne faut pas acheter Pampers, puisque ces articles ont de l’HAP

Les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP) sont des produits issus du pétrole et jugés nocifs pour la santé humaine par les réglementations européennes.

Dans l’industrie de fabrication des couches, ces composants sont utilisés pour solutionner divers problèmes. Il s’agit de la réduction des effets secondaires sur la peau des nourrissons tels que l’irritation de la peau et la rougeur des fesses.

Pris dans ce sens, les autorités sanitaires tolèrent leur utilisation jusqu’à hauteur de 0,2 mg/kg. En dépit de ce seuil autorisé, il en ressort des analyses de laboratoire que les couches Pampers en contiennent quelques milligrammes de trop. Ce qui installe le doute et oblige à ne pas acheter Pampers.

Même s’il faut avouer que la présence de ces produits dans les serviettes hygiéniques est relativement faible, leur action sur la durée sera irréversible. Étant donné que les enfants l’utilisent jusqu’à l’âge de 2 et 3 ans.

Des solutions pourtant envisagées

Les promoteurs de la marque Pampers ne sont tout de même pas restés indifférents sur tous ces constats. Des solutions sont engagées dans ce sens afin de garantir un meilleur produit. À juste titre, la composition en formaldéhyde est actuellement en dessous de 10 % et la teneur en HAP est en train d’être étudiée. Encore que le leader mondial ne soit pas obligé de recourir à ces composants dans la fabrication de ses produits.

vous pourriez aussi aimer