Qui estime une maison en cas de succession ?

Vous venez d’hériter d’une maison ou d’une quelconque construction immobilière et vous désirez connaître sa valeur exacte afin de la mettre en vente et en tirer un meilleur prix sur le marché. L’estimation de cette maison est nécessaire. Mais faut-il forcément un professionnel pour estimer une maison en cas de succession ?

Qui peut estimer une maison après succession selon le marché ?

Il est tout à fait possible de faire l’estimation d’une maison soi-même afin d’en connaître la valeur vénale. Toutefois, il est conseillé de faire appel à une agence qui s’y connaît pour diverses raisons. Il est évident que les professionnels dotés d’une certaine expérience sont les mieux placés pour un accompagnement profitable dans cette opération. Par exemple, les agents immobiliers sont permanemment en contact avec le marché.

A lire également : Vendre avec ou sans courtier immobilier ?

Non seulement, ils possèdent une connaissance poussée du marché, mais ils maîtrisent et contrôlent les prix de vente. Ils sont donc les seuls qui méritent d’être au centre des différentes transactions. C’est pour cette raison que le marché exige de recourir aux prestations d’un expert en immobilier ou un professionnel du domaine. Ceci est obligatoire si la valeur du bien en jeu dépasse 5.000 euros.

Quels critères suivre pour estimer une maison en cas de succession ?

Une fois, vous avez fait appel aux services d’un professionnel en exercice sur le marché immobilier, vous pouvez commencer l’estimation de votre maison. Le professionnel engagé devra vous aider à passer au peigne fin plusieurs aspects du bien en question. Il tiendra compte de la superficie, la localisation, l’année de construction, le nombre de pièces, le niveau standard, l’état d’entretien général et l’exposition du terrain.

A lire aussi : Outillage professionnel BTP et TP : que propose l’ETS Nora ?

Il faudra se montrer plus présent(e) quand il sera question d’évaluer le montant des charges annuelles comme les taxes, les factures d’énergie et les impôts. L’expert dans le domaine immobilier passera au crible le niveau de performance énergétique ainsi que la proximité potentielle de commerce ou de service. Les équipements seront estimés également (domotique, piscine, garage et parking extérieur).

En général, l’évaluation d’une maison en cas de succession se fait selon le principe de la méthode de comparaison.

Quel est le principe de la méthode de comparaison utilisée pour estimer ?

La méthode de comparaison se base sur un principe très simple. Il consiste à fixer la valeur de la maison après avoir déterminé la moyenne du prix de commercialisation de certains biens similaires. Souvent, 4 à 5 biens immobiliers ayant des caractéristiques identiques sont considérés. À défaut des maisons aux mêmes propriétés, le professionnel engagé peut tenir compte des biens les plus proches.

Quand l’estimation concerne une résidence principale, un abattement de 20 % est appliqué selon la règlementation de l’administration fiscale. Cet abattement est effectué sur la valeur vénale de la résidence. Mais il faut qu’elle soit occupée par un concubin pacsé ou le conjoint survivant.

En revanche, l’application de ce pourcentage est conditionnée par la transmission de la maison à travers une donation. Il faut également que le donateur soit vivant et profite toujours de sa maison (y vivre pleinement). L’opération d’estimation peut se faire en outre par un notaire.

vous pourriez aussi aimer