Comment fonctionne l’assurance vie ? Tout savoir

Avec une police d’assurance vie, vous pouvez garantir la tranquillité financière de vos proches au moment de votre décès. Impossible de prévoir les évènements du futur. Par conséquent, souscrire à une police d’assurance vie est un moyen efficace pour protéger les siens et garantir leur avenir. Pour cela, il est judicieux de savoir concrètement de quoi il en retourne. Cet article traite en détail du fonctionnement d’une assurance vie.

Qu’est-ce qu’un contrat d’assurance-vie ?

Il s’agit d’un accord écrit qui stipule qu’en cas de décès de l’assuré, une indemnisation sera accordée aux membres de sa famille. Le contrat est volontaire et peut être individuel ou collectif. Bien que les conditions dépendent de chaque compagnie d’assurance, il existe un âge maximum fixé pour l’adhésion à la police et pour la couverture. La durée de l’assurance sera définie au moment de sa souscription, pouvant être temporaire ou jusqu’au décès de l’assuré. Quels sont les types d’assurance-vie ?

A voir aussi : Quelle est la dépense moyenne des foyers français pour les énergies ?

Assurance vie en cas de décès

Il s’agit de la police traditionnelle, qui accorde une indemnité au bénéficiaire en cas de décès de l’assuré.

Assurance-vie dans le cas où le souscripteur resterait en vie

Cette alternative permet à l’assuré de récupérer un capital si le contrat arrive à son terme quand il est encore en vie. Le but ici est de maximiser l’épargne en fonction de la fiscalité à long terme.

A découvrir également : Pourquoi est-ce important que les couples parlent de mariage ?

Assurance vie mixte

Cette option permet, outre la protection des bénéficiaires en cas de décès de l’assuré, d’épargner à moyen ou long terme. Cela représente un instrument financier précieux pour construire un avenir plus serein pour vous et vos proches. Les fonds peuvent être retirés par anticipation ou affectés à l’une des alternatives d’investissement proposées par l’assureur.

Le principe de fonctionnement d’une assurance-vie

Vous signez un contrat avec la compagnie d’assurance en tant que preneur d’assurance. Celle-ci s’engage à verser aux membres de votre famille, en tant que bénéficiaires, le montant stipulé dans le contrat lorsque l’éventualité établie se produit. Cette éventualité couvre non seulement le décès du titulaire de la police, mais aussi l’invalidité, absolue ou permanente, et les maladies graves. La compagnie d’assurance déterminera le montant de la police d’assurance-vie en fonction de votre solvabilité. Ce dernier est basé sur le montant de vos revenus, celui de vos dépenses, les dettes et les engagements financiers que vous avez contractés auprès d’autres entités.

Toute compagnie d’assurance a le droit de refuser un contrat si le demandeur est considéré comme présentant un risque élevé immédiat. Ce risque peut être son état de santé, son âge ou des raisons légalement établies. Le fonctionnement d’une assurance-vie est assez simple dans le cas de l’assurance-vie en cas de décès ou d’invalidité. Sachez que trois éléments principaux interviennent dans le processus de souscription d’une police :

·        la compagnie d’assurance. Il s’agit de l’entité qui s’engage à payer le capital convenu pour l’éventualité établie.

·        Le titulaire de la police ou l’assuré.

·        Le ou les bénéficiaires. La personne ou le groupe qui recevra le capital convenu dans la police.

Malgré la simplicité de ce concept, il est important d’avoir le soutien d’experts dans le domaine. Grâce à leur aide, vous pourrez mieux comprendre chaque détail du processus et, ainsi, prendre la bonne décision.

Le contrat est basé sur deux éléments principaux

Premièrement, la souscription ou la proposition est la phase où la décision est prise d’accorder ou non l’assurance demandée. Elle dépend de la réussite des tests de santé, de travail et d’habitude. Les déclarations de patrimoine et de revenus qui garantissent la solvabilité du demandeur sont aussi prises en compte.

Ensuite, la police définit les obligations et les droits des deux parties. Elle comprend l’étendue et les caractéristiques de l’assurance-vie, ainsi que sa couverture, les primes à payer et les engagements supplémentaires.

Maintenant, vous savez à quoi sert une police d’assurance-vie et quels sont les éléments importants à prendre en compte lors de sa souscription. Pour faire le meilleur choix possible, effectuez des recherches et comparez les différentes possibilités qui s’offrent à vous. En cas d’incompréhension, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre agent d’assurance.

vous pourriez aussi aimer